Hier en fin d’après-midi, le fournisseur d’accès Free a pété les plombs. Avec une mise à jour du firmware de la Freebox, disponible après un simple reboot de la box, Google Adsense et Google Analytics sont bloqués. Impossible de visualiser une seule publicité Adsense ou DoubleClick. En revanche, les publicités Adwords sur le moteur de recherche fonctionnent normalement. D’autre part, nous avons vérifié le dommage collatéral. L’adresse google-analytics.com/ga.js censé renvoyer le javascript permettant le tracking Analytics retourne une page blanche sans aucun code. Google Analytics ne peut donc pas fonctionner (à moins d’héberger soi-même le script).

Quelle est l’étendue des dégâts?

A première vue, on pourrait se dire que cela va faire du bien un web sans publicité. Mais, au delà de la remise en question de tout un pan de l’économie française, il faut voir que Free ne semble pas en avoir contre la publicité. De nombreuses plateformes de publicité : Facebook, Ligatus, Clibleclick, Ad6media… fonctionnent encore parfaitement après la mise à jour de Free et les pop-unders présents sur certains sites ne sont pas du tout bloqués non plus. D’après nos premières constatations, seul Google semble être concerné. Il s’agit donc d’un processus de censure. Je suis en conflit ouvert avec un site, donc je le coupe à mes millions d’abonnés!!! Comme certains le mentionnaient sur Twitter, pour protester contre les hausses d’impôts, vont-ils couper l’accès à impots.gouv.fr ? Il s’agit là d’un acte autoritaire et inquiétant qui va totalement à l’encontre de la neutralité du net.

Que dois-je faire?

Si vous êtes éditeur de sites web, le mieux est sans doute d’attendre. Après tout, cela ne concerne que les internautes qui ont redémarré leur box. Leur nombre ira augmentant au fil des heures, mais il y a fort à parier que Free revienne sur sa décision. Google a une armée d’avocats et le gouvernement a déjà commencé à s’en inquiéter. La baisse de trafic et de revenu ne devraient être que limités les jours qui viennent : sans doute comparable à une baisse due à une belle journée ensoleillée… même si ce n’est pas le cas.

Si vous êtes abonnés Free, vous pouvez aller sur http://mafreebox.freebox.fr/settings.php?page=conn_config et désactiver le blocage… Vous pouvez aussi changer vos DNS et, par exemple, utiliser les DNS fournis par Google. Et si vous voulez continuer à bloquer les pubs, n’oubliez pas qu’il existe des add-ons sur les navigateurs (oui, même sur Chrome) qui vous laisseront le choix de bloquer ou non certaines publicités.

Et le plus drôle pour la fin…

Oui, il y a de la publicité Google sur http://portail.free.fr/ . Ironique, non?

Et vous qu’en pensez-vous? Mesure sur le long terme, catastrophe web à la française?

 Mise à jour du 6 janvier : Selon une information de BFM Business repris par Le Monde, tout devrait rentrer dans l’ordre dans les prochains jours. Comme nous l’estimions vendredi, tout ceci semble donc n’être qu’un simple coup de com’, voire de linkbaiting ! Pas d’inquiétude à avoir, pour le moment.