SEO : 5 astuces simples et rapides pour augmenter votre CTR !

Pas de commentaires

Le taux de clic (ou CTR pour Clic-Through Rate) influence-t-il le positionnement ? C’est la question que se posent, depuis longtemps, de nombreux référenceurs. Si certains pensent qu’il s’agit d’un mythe, d’autres estiment que Google ne peut pas éviter cette donnée user-friendly dans son algorithme. Et si le CTR avait plus d’impact qu’on ne le pense, ou si plus exactement un CTR plus élevé que la moyenne était bénéfique pour le positionnement comme le pense Larry Kim ? Et si oui, comment l’utiliser pour améliorer son référencement ?

CTR moyen de la première page de Google

D’après une étude Synodiance datant de décembre 2015, voici les taux de clic moyens en 2015 pour chaque position de la première page de résultats de Google en comparaison avec les chiffres de 2013.

synodiance-etude-taux-de-clics-seo-18122015-11-638   Source : Etude sur le taux de clic par Synodiance

On peut voir sur ce graphique que toutes les modifications de ces dernières années sur les pages de résultats de Google (rich snippets, knowledge graph, images, etc.) ont modifié le “rapport de force” des taux de clic entre les positions. La 2ème position a vu son taux de clic baissé de 12 points au profit de la première place. Ce graphique vous permettra donc de comparer le CTR de vos contenus (à retrouver dans Google Search Console > Analyse de la recherche) avec ces CTR moyens !

  1. Comprendre l’intention de l’internaute

    Pour “taper dans le mille” et que l’internaute repère très vite votre snippet dans les SERP, il faut aller plus loin que la requête. Le but est d’essayer de comprendre ce que l’utilisateur a derrière la tête quand il fait sa recherche sur Google. Sa recherche n’est qu’un moyen pour arriver à son but, qu’il s’agisse d’un achat ou de renseignements. Prenons l’exemple, sur un mot-clé comme “ouvrir une pizzeria”. Quel est le profil d’un utilisateur qui recherche “ouvrir une pizzeria” sur Google ? Une personne qui souhaite se reconvertir et monter son business ! Certainement. Il faut donc adapter le title en conséquence et “provoquer” le clic en répondant à son souhait.

    2016-12-05_1715

    On peut voir que malgré tous les efforts des sites pour optimiser leurs titles, le premier résultat est celui qui implique émotionnellement le plus l’utilisateur dans sa recherche. Résultat : un très bon CTR, plus élevé que la moyenne et la première place du classement.

  2. Susciter l’émotion pour attirer le clic !

    Pour attirer le clic et appâter la curiosité et l’envie de l’utilisateur, il faut parfois surjouer. Sans tomber dans les caricatures de ces contenus qui en font des tonnes (ELLE FILME SON MARI, VOUS NE DEVINEREZ JAMAIS CE QUI ARRIVE ENSUITE !), il ne faut pas hésiter à faire envie ou titiller la curiosité. Voici quelques astuces qui fonctionnent :

    • Utilisez des adjectifs incitatifs : Là également il s’agit de susciter de l’émotion en ajoutant des adjectifs comme “simple”, “surprenant”, “rapide”, “impressionnant”, etc.
    • Utilisez des chiffres : Le web adore les listes, n’hésitez pas à mettre en ordre votre contenu et à proposer des listes numérotées de type “10 conseils” ou “5 astuces” dans votre title.
    • Apportez un but à votre contenu : Pour inciter l’utilisateur à choisir votre contenu parmi les résultats, il faut donner un sens dès le title avec des prépositions exprimant le but : “pour”, “afin”, etc. Cela rejoint l’idée de comprendre l’intention de l’utilisateur à travers sa requête.
    • N’oubliez pas les mots-clés ! Toute la subtilité de l’exercice du title réside dans le fait d’allier les mots-clés ciblés pour un SEO plus classique tout en incitant au clic.

 

  1. Être clair sur le contenu proposé

    Il faut être spécifique. L’utilisateur doit savoir quel type de contenu et ce qu’il va trouver derrière la snippet présentant votre contenu. Pour cela, voici quelques astuces :

    • Si possible, il ne faut pas hésiter à insérer votre mot-clef principal  en début de titre comme “SEO :” ou “Webmarketing :”, par exemple. C’est une bonne façon d’introduire le thème de votre contenu.
    • Utiliser des URL descriptives avec les mots-clés les plus importants de votre contenu. Les URL propres et reprenant le titre du contenu sont plus cliquées !
  2. Utiliser les rich snippets

    Les rich snippets ou extraits enrichis sont des données supplémentaires qui peuvent accompagner les snippets des résultats de recherche sur Google. Ils peuvent prendre différents formats en fonction du contenu associé. Pour les recettes de cuisine, il est possible d’y ajouter une photo du plat, les ingrédients, le temps de cuisson…  Tous ces éléments doivent être correctement renseignés au niveau du code HTML de votre site grâce aux données structurées. Cela peut être un peu technique, mais le résultat est à la hauteur de l’effort (plus d’informations sur ces microdonnées ici).

    2016-12-06_1427

    D’autres sont spécifiques aux événements, aux évaluations de consommateurs, etc. Toutes ces données supplémentaires peuvent faire la différence au sein de résultats qui, trop souvent, se ressemblent. C’est pourquoi, elles amélioreront votre visibilité et votre taux de clic.

     

  3. Étudier la première page Google que vous ciblez

    Pour mieux faire la différence avec vos contenus concurrents, il est primordial d’étudier les résultats de certaines requêtes pour réfléchir à la manière dont vous allez aborder le contenu que vous souhaitez réaliser. Il est essentiel de se poser les bonnes questions :

    • Sous quel angle, votre contenu pourrait répondre au mot-clé ciblé ?
    • Quelle est la nature des autres contenus déjà positionnés ?
    • Comment répondre au mieux à l’intention de l’utilisateur ?

    Prenons un exemple :

    2016-12-06_1437

    Avec une requête comme “citation travail en équipe”, il y a peu de doutes sur les informations recherchées et l’intention de l’utilisateur. Il recherche des citations pour motiver ses équipes. Mais le contenu n°1 sur cette requête n’est-il pas celui qui a réussi à être le plus clair et le plus efficace dans son title ? Est-ce que les utilisateurs recherchent réellement 100 citations comme le propose le Journaldunet ? Est-ce que ce nombre (trop important) ne suggère pas un contenu fouilli ou trop long à lire ? C’est la question qu’on peut se poser. Néanmoins, avec un title qui promet un contenu rapide et efficace à lire, le site Planzone a réussi à se hisser sur la première marche de cette requête. C’est donc en observant les contenus concurrents que l’on peut tirer profit d’un vide.  

 

Pour améliorer votre visibilité et le référencement de vos contenus, travaillez vos taux de clic avec précision ! Et pour cela, nous pouvons vous accompagner, n’hésitez à nous contacter pour que l’on parle ensemble d’optimisations lexicales ON-SITE.

 

 

 

Pas de commentaires

Laissez un commentaire

Qui sommes-nous ?

Woptimo est une agence de conseil webmarketing : SEO, AdWords et webanalytics.

Voir plus sur notre blog

Voir tous les articles